Event

CÉRÉMONIE DE LANCEMENT ÉCLATE DU PRONER/PEPT A DJAMALABO / Le Ministre Claude Isaac DE apporte la lumière à 3 localités de la sous-préfecture de TIEMELEKRO.

  • 05-07-2019
  • PARRAINAGE

Le Ministre Claude Isaac DE a présidé la Cérémonie de Lancement éclaté du Programme National Électrification Rurale (PRONER), le Jeudi 04 juillet 2019, à Djamalabo, localité située dans la sous-préfecture de Tiémélékro, dans le département de M’Batto.
Il conduisait une forte délégation composée de son Directeur de Cabinet, Monsieur Henri DJOMAND, du Maire de Dimbokro, Monsieur Bilé DIEMELEOU, de Madame le Préfet de la Région du Moronou, de Messieurs les Préfets du Département de Bongouanou et de M’Batto, de l’ensemble du Corps préfectoral et des élus de la Région du Moronou.

La série d’allocution a été ouverte par le Président de la mutuelle de Djamalabo, Monsieur Kanga Marcel KASSI qui, après avoir souhaité au Ministre et toute la délégation qui l’accompagnait le traditionnel AKWABA, a dit toute la joie des populations de le recevoir. 
Après lui, ce fut l’intervention du Général Nikolas KOUAKOU, ex Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, représentant les populations qui, au nom de NANAN BEDIA 2, Chef du canton des Agnis AHALY, de ses pairs des différents cantons et villages du Moronou et des populations, a remercié le Président de la République et l’ensemble du Gouvernement pour ces actes concrets de développement qui changent très positivement le quotidien des populations : « c’est très sincèrement pour nous tous, un grand moment de joie et de reconnaissance envers le chef de l’Etat, S.E.M Alassane OUATTARA, son Gouvernement et les personnes qui ont œuvré de près ou de loin à la concrétisation de ce projet qui s’inscrit dans l’ambitieux programme d’électrification rurale initié par Monsieur le Président de la République », a-t-il déclaré. 
Avant de conclure son propos avec les doléances des populations : « Monsieur le Ministre, beaucoup a en effet été fait dans le Moronou mais nous avons dans notre livre blanc des besoins non encore satisfaits qui nous tiennent à cœur, notamment ; en ce qui concerne la sous-préfecture de Tiémélékro, la mise en œuvre de notre vœux le plus cher qui est le bitumage de la route Songassou – Tiémélékro – Échangeur de Koyekro au Pk 120 de l’autoroute du Nord ».

Intervenant à cette occasion, le Ministre de l’Economie Numérique, Monsieur Claude Isaac DE, a tenu à remercier à son tour l’ensemble des populations du Moronou, particulièrement celles du département de Tiémélékro, au nom du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, du Premier Ministre S.E.M Amadou GON COULIBALY, de l’ensemble du Gouvernement et en son nom personnel, pour leur mobilisation du jour mais aussi pour le soutien et la confiance qu’elles portent au Chef de l’Etat.

Aussi, il les a exhortées à l’union, à la solidarité et au vivre ensemble : « je vous exhorte à vivre ensemble dans l’union et la paix, dans l’intérêt de notre pays et pour l’avenir de nos enfants, nos familles et de notre pays.»
Par ailleurs, le représentant du Gouvernement a fait remarquer que le Président de la République et le Chef du Gouvernement accordent un intérêt capital à l’amélioration des conditions de vie des populations : « la cérémonie qui nous rassemble ce jour témoigne de la volonté manifeste du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA et la détermination du Gouvernement à ne ménager aucun effort pour l’amélioration des conditions de vie des populations ivoiriennes » a-t-il laissé entendre.

L’émissaire du Gouvernement, le Ministre Claude Isaac DE, a bien voulu clore son allocution par une promesse : « nous prenons bien note de toutes vos doléances mais pour l’heure ce que nous pouvons vous faire comme promesse c’est vous assurer que toutes les 114 localités du Moronou seront électrifiées, d’ici à l’horizon 2020 ».

C’est à la suite de son intervention que le Ministre Isaac DE a procédé à la mise sous tension des poteaux électriques de Djamalabo, raccordant ainsi les trois localités de la sous-préfecture de Tiémélékro, à savoir Djamalabo, Tomidanou et Telebo-Frondo.

Actualité :