Event

Télécommunication / Atterrissement du câble sous-marin de MainOne en Côte d’Ivoire.

  • 01-10-2019

L’opérateur panafricain MainOne fait atterrir son câble sous-marin en Côte d’Ivoire, la dernière étape de son projet d’expansion de son réseau de télécommunications internationales au Sénégal et en Côte d’Ivoire. La cérémonie officielle s’est déroulée, le mardi 01 Octobre 2019, sur le site du VITIB à Grand Bassam.

Intervenant à cette occasion, la PDG de MainOne, Mme Funke Opeke, s’exprimant sur les investissements de son entreprise en Côte d’Ivoire, a déclaré que « nous reconnaissons le rôle primordial que jouent les infrastructures de bande passante dans le développement de l’économie numérique en particulier et de la croissance économique en général dans ce 21ème siècle et nous sommes particulièrement ravis d’avoir réalisé ces investissements si importants pour la Côte d’Ivoire ».

Poursuivant, elle a ajouté que « nous voudrions accélérer le développement de l’écosystème digital non seulement en Côte d’Ivoire mais également dans toute la sous-région Ouest africaine à travers l’atterrissement de ce nouveau câble sous-marin et de datacenter ultra moderne à Grand-Bassam ouvert à tous ».

Pour sa part, Dr GUIBESSONGUI N’datien Severin, Directeur de Cabinet, au nom du Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, M. Mamadou SANOGO, a traduit sa gratitude et ses félicitations aux responsables de MainOne pour « ce projet de câble sous-marin qui répond à la vision du ministère ».

Pour le représentant du Ministre Mamadou SANOGO, l’avènement du câble sous-marin accroit la capacité de la bande passante nationale et internationale et cela va favoriser la compétitivité dans le secteur et par conséquent impacter le coût de la communication. « Nous vivons dans une société du tout numérique. (…) Pour réduire la fracture numérique, il est important de se connecter à internet à des coûts réduits », a-t-il martelé. Aussi, il a salué le choix porté sur le VITIB et l’implication du projet par la création d’emplois. Toute chose, selon lui, qui s’inscrit dans le projet social du gouvernement ivoirien.

Le datacenter de MainOne construit au VITIB selon les normes internationales Tier 3 vient répondre aux attentes des fournisseurs d’accès Internet (FAI), des opérateurs télécoms et mobiles (MNOs), des opérateurs de contenus et aux entreprises locales et sous régionales qui sont à la recherche d’infrastructures de classe mondiale avec des coûts compétitifs pour héberger des données localement.

Le câble sous-marin de MainOne a été le premier câble privé construit en Afrique de l’Ouest couvrant 7000 Km avec une capacité extensible à 10 Tbps, d’un coût global de 120 milliards de F CFA dont 10 milliards de F CFA investis en Côte d’Ivoire, pour relier l’Afrique de l’Ouest à l’Europe via un atterrissement au Portugal et disposant de plusieurs liaisons vers Londres, Paris et Amsterdam et des extensions prévues pour le Maroc et à Ténériffe.

Actualité :