VISION DU MINISTERE

En considération du rôle catalyseur des Technologies de l’Information et de la Communication dans le développement économique et la promotion du bien-être des populations, le Gouvernement s’est donné comme ambition d’assurer le développement par les TIC, en sorte de créer très rapidement les bases pour le développement d’une économie numérique pouvant impacter durablement la croissance économique, changer en profondeur le fonctionnement de l’économie sociale, et créer les fondamentaux pour une économie du savoir au service des populations ivoiriennes. Cet écosystème permettra à la Côte d’Ivoire de disposer à terme de services TIC compétitifs et accessibles au plus grand nombre de citoyens ivoiriens...

MISSIONS

- développer, promouvoir et vulgariser les TIC;
- créer un environnement favorable à l’investissement et au développement d’un service postal de qualité;
- lutter contre la fracture et l’insécurité numérique;
- former une expertise nationale en matière de Technologies de l’Information et de la Communication; créer les conditions de l’émergence d’une économie numérique et favoriser le développement  harmonieux des TIC en Côte d’Ivoire.

CHAMPS D'ACTIONS

 créer un cadre propice pour le développement d’un écosystème performant qui se traduise entre autres par:
- l’élaboration et la mise en œuvre d’un environnement légal;
- juridique et économique adéquat par rapport aux objectifs assignés;
- la nécessité de doter le pays d’infrastructures de télécommunications et de services postaux modernes; l’introduction des TIC dans les secteurs clés de l’économie en vue de favoriser l’appropriation des TIC par l’ensemble des citoyens (entreprises, organisations sociales, et personnes physiques).

Organigramme

LE MINISTRE

LE CABINET

  • un Directeur de Cabinet ;
  • un Directeur de Cabinet Adjoint
  • un Chef de Cabinet ;
  • huit Conseillers Techniques ;
  • neuf Chargés d’Etudes ;
  • un Chargé de Mission ;
  • un Chef de Secrétariat Particulier.

 

DIRECTIONS ET LES SERVICES RATTACHES AU CABINET

  • l’Inspection Générale ;
  • la Direction des Ressources Humaines ;
  • la Direction des Affaires Financières et du Patrimoine ;
  • la Direction des Affaires Juridiques et de la Coopération Internationale ;
  • le Service de la Communication ;
  • le Service de la Documentation et des Archives ;
  • la Cellule de Passation des Marchés Publics.

 

DIRECTIONS CENTRALES

Les Directions Centrales sont :

  • La Direction de la Poste et de l’Economie Numérique ;
  • La Direction des projets, du Systèmes d’Information et des Statistiques.

La Direction de la Poste et de l’Economie Numérique comprend deux sous-directions:

  • Sous-direction de la Poste ;
  • Sous-direction de l’Economie Numérique.

La Direction des Projets, des Systèmes d’Information et des Statistiques comprend trois sous-directions:

  • Sous-direction chargée des statistiques ;
  • Sous-Direction chargé des Systèmes de l’Information;
  • Sous-direction chargée de la Planification et du suivi des projets.

 

Le Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste est chargé de la mise en œuvre et du suivi de la politique du Gouvernement en matière d’Economie numérique et de Poste.

 

A ce titre, et en liaison avec les autres départements ministériels concernés, il a l’initiative et la responsabilité des actions suivantes :

 

  • En matière d’Economie numérique
  • Elaboration et suivi de l’application de la réglementation en matière d’Economie numérique ;
  • Mise en œuvre de stratégies et de plans d’action pour le développement d’un environnement numérique ;
  • Développement de l’accès au réseau numérique ;
  • Mise en œuvre d’une politique visant à réduire la fracture numérique ;
  • Mise en œuvre de la politique d’informatisation de l’Administration, en liaison avec le Ministre chargé de la Fonction Publique ;
  • Promotion et vulgarisation de l’économie numérique ;
  • Promotion des ressources humaines et développement d’une expertise nationale en matière d’Economie numérique, en liaison avec le Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ;
  • Promotion de la formation et de la recherche scientifique et technologique en matière d’Economie numérique ;
  • Contrôle de la programmation, de la mise en œuvre de la politique d’exploitation et de maintenance des infrastructures techniques du secteur public ;
  • Promotion et incitation au développement de l’industrie dans le domaine de l’économie numérique, en liaison avec le Ministre chargé de l’industrie ;
  • Participation aux négociations des accords et suivi des engagements internationaux en matière d’Economie numérique, en liaison avec le Ministre chargé des Affaires Etrangères ;
  • Initiation et promotion de la coopération en matière d’Economie numérique ;
  • Contrôle de la programmation et de la réalisation des infrastructures et des équipements du secteur des télécommunications ainsi que leur maintenance ;
  • Contrôle de la réglementation en matière de Télécommunications ;
  • Suivi des concessions dans les différents secteurs d’infrastructures de télécommunications.

 

  • En matière de Poste

 

  • Elaboration et suivi de l’application de la réglementation en matière de Poste ;
  • Réalisation des infrastructures et des équipements du secteur postal ;
  • Maintenance des infrastructures et des équipements du secteur postal ;
  • Contrôle de la réglementation en matière postale ;
  • Promotion de la formation et de la recherche scientifique en matière postale.