Event

Atelier sur l'accélération de la Transformation Digitale et de l'Innovation

  • 22-10-2021
  • TELECOMMUNICATION ET TIC

Le Ministre de l'Economie Numérique, des Télécommunications et de l'Innovation, Roger ADOM a procédé, ce Vendredi 22 Octobre 2021, à l'Auditorium de la Primature, en présence de trois autres membres du gouvernement à savoir les ministres de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Koné, de la Promotion des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel, Félix Anoblé, et du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, chargé de la Modernisation de l’administration, Brice Kouamé Kouassi, à l'ouverture de l'atelier sur l'accélération de la Transformation Digitale et de l'Innovation.
Cet atelier a pour but de présenter les orientations qui vont soutenir l’élaboration de la stratégie digitale de la Côte d’Ivoire. Il se tient dans le cadre de la promotion des technologies numériques comme moteur de la transformation structurelle de l'économie nationale et faire de la Côte d'Ivoire un pays majeur en termes d'innovation.
Le Ministre Roger ADOM a indiqué que le Président de la République, Alassane Ouattara, et son Premier ministre, Patrick Achi, envisagent de faire de la Côte d’Ivoire un pays digital. C’est pourquoi, a-t-il ajouté, il était important que nous puissions élaborer une stratégie, que nous puissions la partager avec tous les acteurs du marché ivoirien et bien évidemment ceux des autres ministères avec lesquels nous avons déjà interagi mais surtout avec le secteur privé, les partenaires basés en Côte d’Ivoire.
Poursuivant, il a relevé que ce projet a été conçu sur la base du programme Côte d’Ivoire 2030 et en tenant compte de certains rapports de partenaires au développement. Il s’appuie sur sept piliers à savoir, d’une part, doter le pays d’infrastructures numériques de qualité sur toute l’étendue du territoire national et d’un service numérique de très bonne qualité pour améliorer le quotidien des ivoiriens. Et d’autre part, accroitre l’apport du numérique dans les services financiers, la vulgarisation du digital au sien de toutes les couches sociales, le numérique dans l’environnement des affaires, la sécurisation de toutes les transactions face à la menace de la cybercriminalité et enfin l’innovation dans tous les secteurs d’activités.

Actualité :